Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Humidistop France Traitement Humidité

Comment détecter l'humidité ?

Comment détecter l'humidité ?

Le phénomène de l'humidité prend trois formes différentes : la condensation, les infiltrations et les remontées capillaires. Chacune d'entre elles s'accompagne de manifestations particulières, voici lesquelles :

Gouttelettes sur les fenêtres = condensation

La condensation est un phénomène fréquent dans nos maisons, les neuves comme les anciennes, et surtout dans celles qui sont trop bien isolées ou mal aérées. L'humidité présente naturellement est mal ventilée ce qui engendre des gouttelettes, visibles sur les fenêtres et les murs.

Auréoles sur les murs = infiltrations

Les infiltrations d'eau s'expliquent par un passage d'eau dans la toiture ou dans les murs de la maison autrement dit par une défaillance de l'étanchéité du bâtiment. Résultat : les parois se gonflent d'eau et des auréoles apparaissent sur les murs ou au sol.

Effet mouillé au niveau des soubassements = remontées capillaires

Les remontées capillaires ne touchent que les logements anciens, construits avant 1959. Elles peuvent toutefois apparaître de manière exceptionnelle dans certains bâtiments construits en auto-construction. Elles apparaissent lorsque de l'eau provenant du sol remonte dans les murs. Une remontée "anormale" qui s'explique par l'absence de vide-sanitaire. Véritables éponges, les murs absorbent l'eau parfois jusqu'à 1,5 mètre de hauteur. Sur la façade, les remontées se reconnaissent à un effet mouillé au niveau des soubassements et à l'intérieur, les plinthes se décollent et les enduits s'effritent.

Bon à savoir : Attention toutefois car l'humidité n'est pas toujours visible. Dans certains cas, elle n'est détectable qu'à l'odeur, une odeur désagréable, de moisi, doit alerter les propriétaires du logement. En général, elle que l'on ouvre les placards et s'imprègnent dans le linge de maison.

Enfin, l'humidité peut bien évidemment aussi être causée de manière accidentelle : dégâts des eaux, inondations... A la clé, des dégâts souvent importants qui nécessitent une prise en charge urgente de la part de son assureur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :